Oh le Delhi-r !

Publié le par rvetrv

New Delhi - Rastrapati Bhavan

 

Bonjour a tous !

Nous voici en Inde depuis une petite semaine. Des notre arrivee, nous avons ete pris dans le tourbillon de sa folle capitale ou comme dans les autres megalopoles tout est exacerbe. Neanmoins, il convient d'ajouter que la vie ici revet une ambiance bien differente de celle de nos cites occidentales. Le curseur sur l'echelle des valeurs est totalement deplace. Concernant l'hygiene, on oscille entre le sale et le repoussant (le mot est faible), mais comme tout routard qui se respecte nous ne sommes pas la pour juger. Les indiens font preuve d'une non-chalance et d'un fatalisme souvent deconcertants, toutefois cette attitude leur donne aussi une capacite d'adaptation incroyable. Prenons l'exemple de la circulation. Elle est totalement anarchique or tout semble fonctionner a coup de klaxons pléthoriques. Résultat, le trafic reste assez fluide et sans trop de frottements.

Des l'aeroport Indira Gandhi, nous sommes pris dans le mouvement. Apres une course marathon en direction du centre, un taxi nous depose devant notre hotel dans le quartier marchant de Pahar Ganj, une sorte de capharnaum bien a l'image du pays, avec ses "vaches des villes", ses badauds, ses velos, ses motos, sans oublier ses rickshaws agités. Autour de Connaugh Place, nous decouvrons tres vite que Delhi compte un nombre incalculable de rabatteurs au metre carre. Mais, nous commencons peu a peu a les distinguer. Malgré "leurs gros sabots", bobards et fausses cartes officielles, ces professionnels de la tchatche abandonnent face à notre détermination. Nous nous ruons alors sur une connection Internet enfin disponible, tres proche de notre hotel (Rak International, convenable, 450Rps/nuit) et située dans un petit cyber-cafe qui ne paye pas de mine, mais dont l'accueil est chaleureux et le service efficace. Nous sommes alors bien heureux de pouvoir rassurer nos familles compte tenu des evenements recents de Bombay.

 

Main Bazaar - Pahar Ganj
 

Apres cette introduction depaysante, bravant les inconforts dus aux odeurs de la journee, nous nous installons autour de delicieux bhaji, pakora et autres puri (non, je n'ai pas ecrit "pourri" !) et ceci au restaurant Saravana Bhavan situé sur Janpath (adresse fortement recommandee). Ces mets y sont arroses de nos premiers jus de mangues fraiches, grandement merites (non mais !). Plus loin, notre pension offre l'avantage d'une grande terrasse sur les toits de Delhi. Le soir nous y observons une ville qui ne s'endort pas, tenue en éveil entre bruits de circulation, promeneurs, appels a la priere du haut des minarets et chants hindous. Le melange quotidien des religions est une caracteristique forte du nord de l'Inde.

Question : peut-on connaitre l'Inde sans traverser Old Delhi, le vieux quartier de la capitale, a pied ? Nous craignons que non ... Cet episode epique nous permet d'emblée de corriger notre echelle de valeur par trop europeenne. Malgré les repoussoirs multiples, nous le faisons de bon coeur avec comme récompense en fin de parcours, le calme miraculeux du Fort Rouge, premier edifice moghol que nous visitons. Herve D y connait un imprevisible succes avec ses croquis. Les indiens et tout specialement les jeunes indiennes kachmiries qui n'ont pas froid aux yeux, bien que pudiques, sont en effet de nature tres curieuse, notamment vis-a-vis de ceux qui ne leur ressemblent pas.

Le lendemain est une journee d'elections. En ce debut de matinee, les magasins sont fermes en grande majorite et les rues vides. Le processus democratique semble toutefois tres etonnant. Exit les isoloirs et bulletins ! De simples tables sont installees dans la rue, faisant ainsi office de bureaux de vote. Nous visitons le quartier recent de New Delhi, heritage de la colonisation britannique, ou les avenues sont larges, vertes et aerees, bien qu'aussi polluees que les autres. De jeunes sikhs enturbannes jouent au cricket avec passion et decontraction du cote d'India Gate, l'Arc de Triomphe national. Malgre les injustices quotidiennes existant entre classes et castes, l'ambiance est bien differente de celle d'hier et nous amene a re-la-ti-vi-ser.


Cette fois-ci, nous avons notre premier billet de train en poche. Demain, nous prendrons la direction de Chandigarh, etape tant attendue par Herve M. Saperly sortira-t-elle la tete de son sac ? Vous l'apprendrez au prochain episode !

Publié dans Inde

Commenter cet article

Marie-France 07/12/2008 19:08

Bonjour les petits... vous êtes formidables de nous donner tant de nouvelles intéressantes... j'ai l'impression d'y être ! Mais tiendrez-vous le coup jusqu'à la fin du voyage ??? Bon et joyeux Noël à tous deux... je pars dans 8 jours sur Sydney ... j'ai peur de ne pas avoir l'ordi comme prévu !Si je peux tant mieux, ce sera la surprise!.. néanmoins je ne vous oublierai pas... Gros bisous MF M

Andrée 04/12/2008 12:27

Bonjour les Hervés, très bonne narration de votre approche de cette "autre" civilisation.
Continuez donc à nous captiver aussi souvent que possible.
Bons chemins

Laurent et Catherine 03/12/2008 19:21

Salut les amis,
Votre description de New Delhi nous fait revivre notre arrivee a Mumbay l'an dernier. Nous journal est super pour vous suivre dans votre aventure. La notre s'est terminee difficilement en Thailande avec les evenements que nous connaissons (rentres hier soir avec 5 jours de retard). Nous esperons qu'en cas de problemes l'ambassade de France vous sera plus utile que la bande d'incapables qui peuple celle de Bangkok. Nous gardons tout de meme de tres bons souvenirs de ce pays ou nous serions bien reste beaucoup plus longtemps bande de veinards !!!
Bises et A+ sur votre blog
Laurent et Catherine

Sylvie et Herbert 02/12/2008 22:03

Nous sommes bien contents d'avoir de vos nouvelles...pour ne rien vous cacher, on commençait à se faire du souci..La lecture de vos premiers commentaires fait revivre d'excellents souvenirs à Herbert ! Et en plus, c'est très bien écrit ! Bravo ! NB : Hervé M : j'ai bien appelé ta maman le 26 novembre : elle était bien contente de savoir que vous étiez bien partis. BISES A TOUS LES 2. TAKE CARE !

Valerie 02/12/2008 13:32

Oh! celà me rappelle mon propre voyage en Inde , je revis les couleurs , les bruits,les chants ( et aussi le chant des corbeaux, non je ne me moque pas de toi...) à travers votre récit!!ça me donne envie de repartir en Inde!
là à ce moment même vous vous éclatez! gros bisous en attendant la suite de vos aventures et celle de Saperly!