ZNP

Publié le par rvetrv

A Luang Nam Tha, nous abandonnons l'idee de partir pour une journee en kayak, en effet le tres beau paysage qui longe la riviere Nam Tha ne justifie pas les tarifs pratiques par la societe Green Discovery. Cette ville progressivement envahie par de nombreux migrants chinois du sud du Yunnan, n'est donc qu'une etape supplementaire pour nous, avant de rejoindre le petit village de Vieng Phoukha, depuis lequel nous avons la ferme intention de realiser un treck a la decouverte des ethnies de la montagne, au beau milieu de la jungle de la ZNP Nam Ha (Zone Nationale Protegee).


Zone Nationale Protegee de Nam Ha

La Nationale 3 qui mene jusqu'a Vieng Phoukha s'avere en fait exellente. Cette construction recente, entreprise conjointement par la Thailande et la Chine, illustre bien le caractere strategique du nord du Laos. La region pourrait connaitre de grands changements sur les plans economique et humain dans les annees a venir. Transportes dans notre douillet minivan, les kilometres s'evaporent miraculeusement et nous arrivons a destination en un rien de temps. C'est decide, nous effectuerons le trek avec Suzanne et Lawrence du Colorado, ainsi que Linday et Mike de Californie. Pour cela, nous faisons tous appel aux services de M. Boun (Akha authentic, tel 020 5708138) dont le bureau se trouve au mileu du bourg. Impossible de le manquer, il s'agit d'une paillote proprette face a l'unique restaurant des lieux. Cette petite entreprise ne connait pas la crise, car M. Boun offre un service a la fois de qualite et raisonnable d'un point de vue tarifs. Il nous propose d'effectuer un parcours de deux jours oriente eco-tourisme, accompagne de trois guides, avec visite de villages ethniques et traversee de la foret.


Guides accompagnateurs

Le lendemain, apres une premiere montee difficile, nous nous enfoncons peu a peu dans une jungle dense et bruyante. Le guide en tete de cortege est meme parfois contraint d'ouvrir le chemin a coup de coupe coupe. Nous decouvrons de petites maisons en paille sur pilotis qui ne sont en fait que de simple greniers a riz pour les populations lahu entre plaine et montagne. A notre grande surprise, nous traversons egalement des perimetres devastes par la deforestation. Nous apprenons que les pays voisins du Laos lorgnent tous sur ses immenses richesses en eau et en bois. Ceci constitue un reel danger pour le pays qui a jusqu'a present a tendance a privilegier le gain a cours terme plutot qu'une gestion perenne des ressources. A cette difficulte s'ajoute le probleme de pratiques agricoles non durables peu soucieuses de la protection de la foret au sein meme des zones protegees.


Foret tropicale proche de Vieng Phoukha

Notre traversee de la jungle a la decouverte des ethnis hmong, khamu, lahu et akha nous conduit a passer ainsi une nuit dans un village recule au beau milieu de la jungle. Apres nous etre laves directement dans un petit torrent, nous sommes invites a partager un repas typique avec nos guides. Nous nous interrogeons quant au comportement des ethnies rencontrees, car elles ne sont pas tres demonstratives. Est-ce de la timidite ou de l'apprehension ? Pourtant leurs regards debordent de curiosite envers nous, si bien qu'au final nous nous demandons qui observe qui.


Village Lahu



           

Apres notre treck de deux jours, nous retrouvons le petit village de Vieng Phoukha. Du haut de la terrasse de notre bungalow, nous contemplons le spectacle appaisant du soir au bord de la riviere. En fin de journee, les laotiens ont coutume de se baigner et de tous se laver dans l'eau de la riviere avant de diner. Hommes, femmes et enfants s'y retrouvent dans la bonne humeur et les rires cotoient le clapotis des eaux claires venant de la montagne. Il y a dans ce decor un soupcon du film Bagdad Cafe. Le petit village est traverse par une route poussiereuse ou de rares bus et camions en perturbent la quietude.


Enfants Khamus

Publié dans Laos

Commenter cet article

Guy 12/03/2009 19:37

Salut les garcons,

J'ai tarde a prendre de vos nouvelles et je vous prie de m'en excuser...

Par dela les facheuses mesaventures heureusement peu frequentes, je decouvre grace a vos photos une umage d'un peuple peut-etre en peril a cause d'un certain esprit de profit, mais digne dans le denuement. Je me trompe peut-etre...

Vous raconterez tout plus tard !

Bizzzzzzzzz et a ciao sur des ondes,

Guy