Good morning Vietnam !

Publié le par rvetrv

Arrives a Ha Tien, le village le plus au sud du Vietnam continental, nous goutons a notre premier pho, soupe de nouilles equilibree, savoureuse, economique et generalement accompagnee de viande ou de poisson. Un vieil homme au francais impeccable, dont les yeux en disent long sur les episodes historiques du pays, nous accueille avec gentillesse. Il nous parle de Bonaparte, puis de de Gaulle pour lequel il voue une admiration particuliere. Assurement, ce monsieur correspond a une certaine epoque, desormais revolue.


Can Tho - le marche flottant de Cai Rang

La traversee du sud Vietnam et du delta du Mekong, est l'occasion d'y visiter, tres tot le matin, les tres nombreux marches flottants. Ainsi, nous prevoyons de parcourir en barque ceux de Cai Rang et de Cai Be.


Can Tho - le marche flottant de Cai Rang

La region, egalement appelee "Bas-Cambodge", puisqu'habitee par de nombreux vietnamiens de souche khmere, est renommee pour ses magnifiques arbres fruitiers et ses pepinieres. Ici, des conditions climatiques avantageuses permettent aux riziculteurs de realiser jusqu'a trois recoltes par an. Le Vietnam est ainsi largement autosuffisant et le delta du Mekong est une sorte de grenier a riz de l'Asie.

   
Plums et ...                                               enorme jaque (mit en vietnamien)

Nous voici donc partis en mini bus pour rejoindre la ville de Can Tho
en milieu d'apres-midi. La rencontre entre temps d'un jeune pere de famille, dont l'anglais reste difficilement decriptable, est l'occasion d'echanger sur nos vies et sur le pourquoi de notre voyage. Ce specialiste de la culture de crevette - eh oui, il en faut et surtout au Vietnam - est curieux de tout et particulierement fier de nous montrer sa progeniture et son epouse sur un telephone portable dernier cri.


Notre premiere rencontre au Vietnam : Monsieur Khang

Si Can Tho est une etape tres agreable nous permettant de rapidement prendre la temperature du pays, nous recommandons d'y etre vigilant en ce qui concerne les prestations touristiques vendues sur place par les hotels et les chambres d'hotes (attention a l'arnaque, il faut eviter le Xuan mai II hotel qui propose des prestations bateliers ne tenant pas parole et chères !). D'une part, les bateliers ne percoivent qu'une misere sur le prix paye, d'autre part, certains prestataires ne tiennent pas les programmes prevus et les emputent allegrement. Mieux vaut donc passer son chemin sur ce point et se rendre a Vinh Long pour faire appel au service de l'agence Cuu Long qui propose une traversee serieuse du Mekong, avec nuit chez l'habitant dans les iles du fleuve au milieu des vergers, restaurant inclus, visite de pepinieres de bonzais, decouverte de marches flottants et visite de la fabrication de delicieux bonbons a la coco.


Vinh Long - de l'autre cote du fleuve, les marais


Vinh Long - la pepiniere
de bonzais de Sau Giao

Apres le Theravada rencontre en Birmanie, Thailande, Laos et Cambodge (bouddhisme dit du "petit vehicule"), atteindre le sud vietnam, c'est aussi caresser du doigt une autre culture en Asie, celle du Mahayana, le bouddisme du "grand vehicule", dont la caracteristique est une interpretation plus souple des preceptes bouddhiques. En definitive, entre Laos et Vietnam, la Cordillere Annamitique constitue en Asie du sud-est une frontiere physique et culturelle entre les mondes d'influence indienne et ceux d'influence chinoise. Bien que le Theravada soit teinte d'hindouisme et de culture des esprits, il demeure une affaire de comportement individuel plus strict et en relation avec Bouddha afin d'acceder au Nirvana. Le Mahayana, tel que pratique au Vietnam, en Chine et au Japon, offre lui des libertes de fusion avec le taoisme, le confucianisme et le culte des ancetres.

    
Ho Chi Minh Ville - la pagode de l'empereur de Jade

Au Vietnam, les chretiens representent pres du cinquieme de la population et ceci de longue date. Il n'est donc pas surprenant d'y trouver des eglises, voire des "cathedrales". Certaines, comme la cathedrale Notre-dame de Saigon, sont construites dans un style neo-roman qui tranche litteralement avec celui des pagodes.


Ho Chi Minh Ville - la cathedrale Notre-Dame

Le Vietnam se distingue non seulement par ses pratiques religieuses liberales, mais aussi par le culte de la personnalite de Ho Chi Minh, toujours vif sur fond l'allegorie marxiste. Entre musique militaire et chants traditionnels, le pays tout entier vibre et se developpe actuellement a la vitesse du cheval au galop. Si on ecarte la Thailande, nous decouvrons un pays largement plus dynamique que ses voisins. Adepte de jeux en ligne, la jeunesse, qui semble assez peu ancree dans les principes familiaux, frequente des cyber-cafes. Nous nous retrouvons souvent au milieu de hordes d'adolescents caquetant tous ensemble, chacun devant son ecran, et parfois fumant cranement la cigarette.

Ici, il y a peu de touk-touks, le vehicule individuel du camarade vietnamien c'est la motocyclette. Elle est le meilleur moyen de se deplacer rapidement en ville et a la campagne. Malgre cela, comme au Cambodge, les voitures tous terrains et les grosses cylindrees allemandes et japonaises grignotent du terrain et commencent a chambouler l'echelle de valeur d'un communisme qui tente de faire le grand ecart entre revolution et consommation.


Ho Chi Minh Ville - la moto ... mieux que le taxi

Nous sommes seduits par ce grand pays, determine et fier. Comme partout en Asie, ici les hommes portent la chemisette, les femmes par contre conservent la tradition du chapeau chinois. Tres soucieuses de preserver leur peau, elles couvrent le moindre centimetre carre de leur epiderme avec des lunettes de soleil, des foulards et des gants.

Alors que la nourriture vietnamienne reste assurement l'une des plus raffinees de la region, la baguette et la Vache qui Rit nous poursuivent, pour notre plus grand plaisir en cas de fringale. Le repas debute generalement par une tasse de the au jasmin gentillement offerte, il continue par des mets delicieux et varies a base de produits de la mer, mais il se termine souvent par une note surfacturee, apres avoir deguster son Cafe Sua (cafe au lait) sans trop d'apprehension. Cela fait partie d'un jeu qu'il faut accepter, a defaut de ne pouvoir le contourner. Il convient donc de rester vigilant et si on peut en faire l'economie, de ne pas utiliser les lingettes rafraichissantes generalement proposees en debut de repas, car elles sont toujours ...
payantes !


De tres bons fruits certes ... mais ceux-ci sont en plastique !

Revenus a des humeurs citadines, nous passons quatre jours a Ho Chi Minh Ville (Saigon). Malgre une circulation intempestive, la tres suprenante megalopole du sud Vietnam, n'en demeure pas moins charmante avec ses larges avenues arborees, ses parcs publics propres et entretenus, ses batiments ancients de style colonial et le sourire de ses habitants. Bien entendu, la motocyclette y demeure une nuisance permanent, tant sonore qu'environnementale, cependant, on peut tout de meme se rejouir que ce peuple casque et affaire ne se deplace pas en automobile.

Officiellement, six millions de residants vivent a Saigon. En realite, plus de dix millions d'individus y habiteraient. Quatre millions ne sont donc pas declares aux yeux des autorites, ce qui leur enleve le droit de s'y installer definitivement. Ces personnes sont a proprement parler des sortes de "sans-papiers" locaux, ils contribuent cependant a faire marche le commerce local (tiens, ca nous rappelle quelque chose !)..


Ho Chi Minh Ville - Dohen et dragons


Ho Chi Minh Ville - Et on fait comment pour traverser ?


Ho Chi Minh Ville - de-con-trac-tes !

Le Doi Moi, mouvement d' "innovation" entame dans les annees 1990 sur le modele chinois, produit des effets incroyablement contradictoires. Proche de la cathedrale, coexistent la magnifique poste centrale leguee par le second empire napoleonien, le palais de la reunification nationale, de grands magasins de luxe, le tout serti de drapeaux rouges avec faucille, marteau et affiches de propagande. Les pelouses et les arbres du quartier, meticuleusement tailles, tranchent largement avec le chaos publicitaire ambiant en filigrane.


Ho Chi Minh Ville - la poste principale


Ho Chi Minh Ville - les news du parti communiste vietnamien


Ho Chi Minh Ville - camarades goutez au luxe !

Ce matin du haut de notre hotel, nous contemplons le lever de soleil sur la ville. Tourne vers l'est, a l'instar du Japon, le Vietnam est un pays qui se leve tot - on peut supputer que cette orient l'amenera a connaitre un fort developpement similaire dans les decennies a venir. Tres tot, une fois les matines sonnees dans les eglises alentours, les rues sont envahies d'une foule affairee. C'est la raison pour laquelle Louis s'est propose de venir nous chercher aux aurores a notre hotel afin de traverser la banlieue sans difficulte et rejoindre Duc Long a 80 kilometres.

Louis est un vietnamien que Josette, notre charmante correspondante suisse, nous a propose de contacter afin de rendre visite a Nham le fondateur d'un dispen0saire de personnes agees et laissees pour compte. Louis est un accompagnateur et un traducteur hors pair, avec un petit accent helvete qui rend son phrase particulierement doux, en plus de sa gentillesse naturelle. Nham est un homme plus jeune et altruiste. Son devouement pour les pauvres et les rejetes est remarquable d'abnegation et de patience. Une trentaine de personnes ont trouve refuge a Duc Long. Ce jour, nous visitons les residants de l'asile, mais aussi des habitations tout juste sorties de terre pour des familles desheritees, enfin la tres belle ecole publique du village. Ce dernier temps fort est l'occasion de rencontrer un personnel souriant, devoue a la cause de l'enseignement et a la reussite des eleves. La vitalite et les sourires des enfants en temoignent. A regret, Josette n'a pu nous accompagner pour des raisons de delivrance de visa. Malgre cela, notre passage a Duc Long restera un moment marquant de notre voyage.


Duc Long - des residants du dispensaire


Duc Long - l'ecole primaire

Notre passage au Vietnam est aussi l'occasion de retrouvailles, notamment avec Monsieur Ly. Il est visiblement en pleine forme. Des le premier soir a Saigon, il propose spontanement de nous accompagner pour diner a l'exterieur pres du marche couvert Ben Thanh en plein milieu de Ho Chi Minh. Tout le monde mange dehors en toute decontaction, on se croierait en Espagne. Nous remettrons les couvert une seconde fois dans la semaine, pour notre plus grand plaisir.

Et Saperly que fait-elle ? En fait, elle a tres vite compris la vie ici.
Comme d'habitude, elle n'en fait qu'a sa tete et va de rencontre en rendez-vous sans se preoccuper de nous. Elle voulait decouvrir le monde, elle est servie la miss.


Ho Chi Minh Ville - la movida est en toi !


Monsieur Ly c'est lui !


Saperly et son lion vietnamien prefere, petit compagnon de route

Publié dans Vietnam

Commenter cet article

sylvain 14/07/2010 22:46


Bonjour,

Je viens de découvrir votre blog sur le site d'ABM. Il est vraiment sympa. Nous avons fait un tour du monde l'année dernière avec un copain et nous sommes un peu nostalgiques.
Nous avions aussi fait un site : www.voyageautourdumonde.fr. Nous aimerions faire un échange de liens avec votre site. Je vous propose d'ajouter un liens vers votre site dans notre page de liens.
Si en échange vous pouviez faire de même ce serait super.
Est ce que cela vous intéresserait ?

A bientôt,

Sylvain


monika 29/11/2009 19:37


hy !

Hervé !
Je suis à ta recherche !
Tu te souviens de F12 ? Ecole Boulle ???
Vendredi dernier j'ai organisé une super sortie avec les anciens ! Laurence, Marc, Sandrine, Michèle, Varvara et d'autres !!! Ecris-moi pour que je puisse te mettre dans notre boucle si tu veux -
nous cela nous a fait super du bien de nous revoir.

ps
Super ton voyage !!!! Et belles photos !

Bises
Monika


simon 22/05/2009 09:39

Un grand Merci pour ce magnifique journal de voyage, c'est vraiment un grand plaisir de vous lire chaque fois Bravo !! appelle nous en rentrant, ce sera avec plaisir de vous revoir et partager un repas avec vous bises Simon

blondeau 12/04/2009 19:24

waouh, c'est beau! toutes ces couleurs ca me donne tres envie d'y aller. tres reussies les photos comme d'hab mais vous etes tout maigres!!!!
profitez bien et faites nous profiter, j'ose pas le dire mais c'est bientot le retour? bisous